THE PACIFIC CREST TRAIL





"Nature is not a place to visit.
It is home."


Gary Snyder


Le Pacific Crest Trail, qu'est-ce que c'est ?

Le Pactific Crest Strail (ou PCT) est un sentier de randonnée qui va de la frontière du Mexique à la frontière du Canada.
D'une longueur de 4 265 km, il faut compter environ 5 mois pour le parcourir d'un bout à l'autre. Il longe "les crêtes du pacifique" en traversant la Californie, l'Oregon et l'état de Washington. Désert, hautes montagnes et forêts se succèdent : au fil du chemin, on rencontre tous les climats et tous les types de terrains.
Chaque année, entre mars et octobre, des milliers de randonneurs du monde entier entreprennent cette grande aventure et seulement quelques centaines marchent le PCT dans sa totalité.

Mon projet

J'ai entendu parler du PCT pour la première fois lorsque j'avais 18 ans. J'ai tout de suite rêvé de le parcourir un jour, tout en étant intimidée par ce que représentait une telle aventure : des mois dans la nature en totale autonomie, un très bon équipement technique, un mental d'acier. J'ai donc laissé ce rêve dans un coin de ma tête, bien au chaud, sans vraiment croire qu'il se réaliserait un jour.

À l'hiver 2021, j'ai eu 25 ans et un éléctrochoc en cadeau. Le temps était en train de passer effroyablement vite. Alors j'ai pris une décision : je marcherais le PCT avant mes 35 ans. Mais pour ça, j'allais d'abord m'assurer que j'aimais la randonnée longue distance. J'ai donc choisi le Chemin de Compostelle comme bac à sable pour m'entraîner, et suis partie marcher 1 000 km deux mois plus tard.

C'est en haut d'une montagne, après Pampelune et avec 800 km dans les pattes, que je me suis vraiment visualisée sur le PCT. Cette fois, j'avais la conviction que c'était ce que je voulais et que j'en étais capable. Prochaine étape : m'organiser.

Date de départ : printemps 2024.

La préparation

Marcher le Pacific Crest Trail, ça ne s'improvise pas. Ca se prépare physiquement, matériellement, financièrement et administrativement. Même si certains parviennent à le faire sur un coup de tête, s'y prendre trois ans à l'avance n'est pas du luxe.

La préparation physique :
Le seul vrai moyen de se préparer physiquement à une telle aventure, c'est de faire des randonnées longue distance. D'abord, le Chemin de Compostelle en 2021 et un maximum de randonnées sur le GR34 en 2022. Ensuite, place à l'immense nature canadienne pour quelques mois avant le grand départ ! Un terrain de jeu prometteur pour de belles randonnées à l'été 2023.

L'administratif :
Puisqu'il faut environ 5 mois pour faire le PCT, il faut faire une demande de visa tourisme, valide 6 mois, pour lequel il faut fournir tout un tas de documents et honorer un rendez-vous à l'ambassade pour prouver qu'on ne cherche pas à s'exaptrier et travailler illégalement aux EU. Coût du visa : 120€. À cela s'ajoute un permis pour aller sur le PCT : en raison de la popularité croissante du sentier, les flux sont régulés. Le permis n'est (pour l'instant) pas difficile à obtenir, il sert simplement à ce qu'il n'y ait pas plus de 50 personnes qui partent du monument le même jour. Il y a deux sessions en ligne pour faire une demande de permis : la première en octobre, la seconde en janvier. On choisit sa date selon les disponibilités et, une fois le permis délivré, on a sa date de départ et on peut réserver ses billets d'avion.
D'autres permis très spécifiques s'ajoutent à la liste, comme par exemple celui de faire du feu en Californie. Il faut également penser à la durée de validité de son passeport. Bref, rien d'insurmontable, mais il faut anticiper. L'obtention du visa B2, par exemple, a pris plusieurs mois. Mais une fois qu'on l'a, on a 10 ans pour se rendre sur le territoire : ça fait partie des premières choses que j'ai réglées, en décembre 2022.



Le matériel :
L'équipement est la partie la plus importante de la préparation au PCT et c'est pourquoi la section qui suit y est entièrement dédiée. Marcher 4 265 km en autonomie totale, ça veut dire avoir dans son sac à dos tout ce qu'il faut pour dormir, manger, boire et se changer au gré des températures et des différents terrains. Sans recherches sérieuses sur la question et sans investir dans du bon matériel, on peut très facilement se retrouver avec un sac à dos qui pèse plus de 20 kilos. Avec un poids pareil sur le dos, je vous l'annonce, je ne tiendrais pas 100 km. Des dizaines d'entreprises sont spécialisées dans l'élaboration de matériel technique pour les grandes randonnées. Une règle universelle régit ce domaine : plus c'est léger, plus c'est cher. S'équiper pour le PCT peut facilement représenter plusieurs milliers d'euros (oui, oui) de matériel. C'est un investissement qui ne se fait pas à la légère (haha !) et, à l'heure qu'il est, j'ai déja passé des dizaines (peut-être même centaines ?) d'heures à me renseigner et à comparer les tentes, les sacs à dos, les sacs de couchage, les vestes de pluie, etc. Des milliers d'articles et de vidéos traitent de ces questions et il y a du choix : les décisions sont donc difficiles à prendre.

Le budget :
Vous l'aurez compris, c'est une aventure coûteuse, c'est aussi pour ça que c'est bien de s'y prendre à l'avance. En investissant dans du bon équipement et en se laissant une marge confortable pour être paré à toutes les éventualités une fois sur place, il faut compter environ 10 000€, tout compris (visa, équipement, billets d'avion, nuits en motel sur place etc).

L'équipement

Dans le tableau ci-dessous, je vais répertorier les différentes choses que je compte emporter. Pour chaque article, il sera possible d'accéder au site vendeur et de voir plus de détails. Pour ça, il suffira de cliquer sur le nom de l'article dans le tableau. J'indiquerai également, au fur et à mesure des mois, si cet article est "à acheter" ou "acheté".

* Les articles indiqués avec un astérisque ne se trouvent pas en France. A priori, je ne les achèterais qu'une fois sur place, juste avant le départ. Il y a possibilité de se faire livrer en France, mais des frais de douanes s'appliquent et peuvent faire grimper les prix d'une centaine d'euros.

Article Poids Prix Statut
Tente 1 100 g 390€ Achetée
Sac de couchage 680 g 280€ À acheter*
Matelas 430 g 209€ À acheter
Sac à dos 1.03 kg 245€ À acheter*
Chaussures 251 g 130€ Achetées
Bâtons de marche 360 g 140€ Achetés
Balise sécurité 100 g 399€ À acheter
Réchaud 73 g 46€ Acheté
Popote 110 g 40€ Achetée
Cuichette 23 g 15€ Achetée
Filtre à eau 45 g 40€ À acheter
Frontale 69 g 10€ Achetée
Sardines 10 g 22€ À acheter
Banane 57 g 51€ À acheter*
Pelle 17 g 20€ À acheter
Bouteilles compatibles filtre 100 g 4€ À acheter*
Protection sac à dos 0 g 3€ À acheter*
Sacs étanches 108 g 29€ À acheter
Coque étanche 65 g 22€ À acheter
Batterie portable 350 g 28€ Achetée
Chaussettes 110 g 50€ À acheter
Chaussettes (nuit) 100 g 20€ Achetées
Haut manches longues 220 g 25€ Acheté
Short 175 g 25€ Acheté
Legging 200 g 90€ Acheté
Sweat à capuche 184 g 80€ À acheter
Doudoune 305 g 270€ À acheter
Veste de pluie 165 g 150€ Achetée
Brassière 210 g 60€ À acheter
Culottes 90 g 95€ Achetées
Bonnet 90 g 18€ Acheté
Chapeau 83 g 38€ À acheter
Tour de cou 60 g 17€ Acheté
Gants ? g 30€ Achetés
Montre 17 g 30€ À acheter
Divers (trousse à pharmacie, papiers...) 500 g x x
Reste x 1 852€ x
À porter
avec la configuration la plus lourde
~ 6 kg x x
Total ~ 7,6 kg 3 121€ x

La vie sur place

Une fois sur le PCT, on est en totale autonomie. Généralement, il faut compter 3 à 5 jours de nourriture avant de croiser la prochaine ville où se réapprovisionner, et par "croiser une ville", j'entends croiser une route sur lequelle il faudra faire du stop pour être emmené à la ville la plus proche. C'est comme ça que ça fonctionne, c'est ce que tout le monde fait et ça se passe très bien. Le réapprovisionnement peut se faire de différentes manières : soit on fait l'aller-retour dans la journée, juste le temps de se réapprovisionner, soit on prend ce qui s'apelle un "zero-day" (un jour où on marche 0 kilomètres) et on en profite pour se reposer dans un vrai lit, faire des lessives et manger au restaurant. Être sur le PCT, c'est un art de vivre : dès que l'occasion se présente, les randonneurs se retrouvent à table et commandent la nourriture la plus calorique et la plus grasse possible.

Ces virées en ville représentent un poste de dépense assez important, du fait des restaurants et des nuits en motel. Celles-ci ne sont pas nombreuses, mais selon les villes, une nuit peut vite chiffrer. Il y a des manières plus "extrêmes" de marcher le PCT, avec moins de zero-days et moins de nuits en motel, mais il faut être sacrément solide pour faire une croix sur ces rares bulles de confort.

C'est aussi des moments de convivialité. Le PCT étant un trail très fréquenté, beaucoup choisissent de marcher en groupe, de camper en groupe, de faire du stop en groupe... C'est ce qu'on appelle une "tramily" (contraction de trail et de family) : c'est l'occasion de faire des belles rencontres et de nouer des liens à vie. Certains parviennent à marcher la totalité du PCT avec les mêmes personnes, rencontrées lors des premières centaines de kilomètres. Se faire des amis sur le trail, c'est aussi un bon moyen de tenir le coup dans les moments difficiles. Ce sera, sans aucun doute, ma stratégie : j'espère rencontrer rapidement des personnes avec qui marcher. Sachant que, si tout se déroule comme prévu, je ne devrais pas partir seule : ma chère Cécile, compagnonne de road trip en Australie, sera là aussi.

Cagnotte

Je pourrais parler de ce trail et du matériel pendant des heures, mais j'ai essayé de faire court et efficace dans un but précis : vous présenter ce projet pour vous proposer de me soutenir financièrement tout au long de l'aventure. Et l'aventure a déjà commencé : en marchant sur le chemin de Compostelle, en m'équipant petit à petit, je suis déjà en route pour le PCT.
Pour cette raison, j'ai créé une cagnotte que je vous proposerai à mes anniversaires et, pour certains (coucou papa, coucou maman), à Noël aussi. En dehors de ces dates, toute participation est évidemment la bienvenue !

À quoi va exactement servir votre argent ?

Dans un premier temps, l'équipement. Le montant du matériel que je prévois d'acheter peut vous paraître absolument hallucinant, surtout si vous découvrez l'univers du matériel technique de randonnée, mais c'est un investissement qui vaut le coût. Avec du matériel plus léger et de qualité, je mets toutes les chances de mon côté : le prix d'un matériel adapté et solide est largement compensé par sa durabilité et son efficacité. Partir avec du matériel moins technique, c'est risquer devoir en changer une fois sur place. Partir avec du matériel plus lourd, c'est risquer de trop se fatiguer ou de se blesser. C'est le poste de dépense le plus important du PCT et c'est également le plus urgent : j'espère avoir l'occasion de tester et de me familiariser avec un maximum de choses avant le grand départ à l'occasion des randonnées que je prévois de faire. Il y a déjà un certain nombre de choses que j'espère pouvoir acheter avant août 2022.

La vie sur place : on n'y est pas, et j'ignore quels seront mes besoins et mes finances à ce moment-là, mais certains randonneurs sur le PCT mettent une cagnotte à disposition de leur famille pour une participation aux dépenses de la vie quotidienne.



Lien vers la cagnotte en ligne

Merci d'avoir pris le temps de tout lire. J'ai profité de cette occasion pour m'entraîner à coder, alors vous êtes sur un site entièrement codé par moi-même, et j'y ai consacré beaucoup de temps. Je voulais vous proposer une jolie mise en page agréable à lire, j'espère que ce fut le cas. Ci-dessous, livres, articles et vidéos pour combler votre curiosité si vous voulez en savoir plus.

Prochaine étape : achat des derniers équipements, randonnées dans les rocheuses canadiennes et demande de permis pour marcher sur le PCT !

Avancée du projet

Février 2022 : lancement du site et de la cagnotte, 510€ récoltés
Mai 2022 : achat de la tente, des bâtons de marche, du legging, du haut manches longues, des sous-vêtements, du réchaud et de la veste de pluie.
Juin 2022 : demande et paiement des frais de visa B2 pour rester 6 mois sur le territoire américain
Juillet 2022 : tour de Belle-Île-en-Mer en bivouac sur 5 jours
Août 2022 : 8 jours de marche en bivouac sur le GR34 au départ du Mont-Saint-Michel avec Clara, jusqu'à Saint-Jacut-de-la-Mer
Août 2022 : 8 jours de marche en bivouac sur le GR 34 autour de la Presqu'île de Crozon avec Cécile, de Camaret-sur-Mer à Douarnenez
Décembre 2022 : rendez-vous à l'ambassade des Etats-Unis à Paris pour le visa - visa accordé !
Janvier 2023 : tirée au sort pour le PVT Canada, départ prévu en juillet 2023
Janvier 2023 : tour de l'île de Groix avec Edouard

Comme vous pouvez le voir, l'achat du matériel avance bien. Il me manque toujours des éléments importants (le sac de couchage, la balise GPS...) qui sont des postes de dépense non-négligeables. Être au Canada pour préparer le PCT me permettra d'avoir accès à certaines marques qui n'exportent pas en France, ce qui est une vraie bonne nouvelle. Cela me permettra aussi de partir de moins loin, au moment venu.
Tic, tac... N-1, le grand départ est pour bientôt !

Pour aller plus loin

Elina Osborne

Si vous comprenez l'anglais, je vous conseille de jeter un oeil aux vidéos qu'elle a faites pendant qu'elle marchait sur le PCT. Je vous mets le lien de sa courte vidéo récapitulative de 16 minutes parce que, même sans comprendre l'anglais, vous verrez Elina, 25 ans, vivre une aventure magnifique.

Voir la vidéo

Le site de l'Ours

Du contenu très très complet pour la préparation du PCT, mais aussi très rassurant pour ceux qui seraient effrayés par le projet. Une mine d'or d'informations très bien écrites !

Voir le site

Wild de Cheryl Strayed

C'est le livre qui a fait exploser la fréquentation du PCT. Il a été adapté en film, mais comme toujours, le livre est mieux. Le film ne dépeint pas une image très rose de l'aventure : Cheryl Strayed a marché le PCT dans les années 90, c'était très différent d'aujourd'hui (moins de monde, moins d'infrastructures, moins sécurisé).

Acheter le livre

Jules a la Bougeotte

2h20 d'interview de Jules, un français qui a fait le PCT en 2016. C'est vraiment si vous êtes très intrigués par mon projet et que vous avez du temps à y consacrer ! Cependant, je vous préviens : on ne voit pas le temps passer. Il y explique tout : la réalité du terrain et l'importance d'être bien équipé...

Voir l'interview

Le film d'Austin Seder

Ce film YouTube est sorti il y a à peine deux semaines à l'heure où j'écris ces lignes, et c'est le meilleur documentaire que j'ai vu jusqu'à maintenant sur le PCT. 1h30 de bonheur.

Voir le film

journal en cavale